Vélo pour enfant : pourquoi opter pour une draisienne ?

0 Comments

Même si la draisienne se présente comme un vélo classique (cadre, guidon, roues, selle, jeu de direction, et autres composants périphériques), elle est dépourvue de transmission et de pédalier. Ce vélo simplifié dispose de multiples avantages qui ne peuvent qu’être profitables aux tout petits. D’ailleurs, la draisienne est une excellente transition qui leur permettra de passer directement au vélo sans avoir besoin d’utiliser les petites roues.

Développer le sens de l’équilibre de l’enfant

Initier votre enfant à la draisienne va lui permettre de développer rapidement son sens de l’équilibre. Contrairement au tricycle, ce petit véhicule est dépourvu de petites roues secondaires. Ce qui va inciter l’enfant à se tenir instinctivement en équilibre une fois la draisienne lancée. Celle-ci ne dispose pas de pédales. Pour la faire avancer, l’enfant doit user de ses pieds. En prenant appui sur les guidons, il apprendra progressivement à rectifier sa trajectoire et rétablira de lui-même l’équilibre de son poids sur son mini deux-roues. Dans ce cas, la draisienne permet à l’enfant de se déplacer à son rythme et d’appréhender petit à petit la manipulation de l’engin en tenant compte de son propre équilibre. Avec une draisienne, il expérimentera différents mouvements et prendra rapidement plaisir à s’élancer avec l’engin tout en essayant de garder l’équilibre.

L’initier à l’autonomie

Vous pouvez offrir une draisienne à votre enfant dès son 18e mois. Ce petit véhicule, proposé sur les sites comme minotavelo.fr, offre l’avantage d’être plus léger qu’un tricycle ou un vélo classique. Par ailleurs, en dépit de sa taille relativement réduite, elle dispose d’une excellente ergonomie. Avec ce petit bolide, votre enfant deviendra rapidement autonome. Cet engin est facilement maniable et permet une plus grande liberté de déplacement. L’enfant ne court pas le risque de tomber de sa draisienne et de se blesser étant donné qu’il prendra généralement appui sur ses jambes lorsqu’il est sur l’engin. S’il tombe, votre petit peut se relever comme un grand. Il peut même se relever tout en tenant d’une main la draisienne, car celle-ci est légère. Vous n’aurez donc pas besoin d’intervenir. Avec moins de risques de chutes, l’apprentissage en draisienne est rapide et stimulant pour les petits.

Développer ses réflexes et sa coordination

Sur sa draisienne, l’enfant adopte une position naturelle et psychologique. Il sera assis à califourchon sans être totalement assis ni vraiment debout. Ce qui va l’inciter à mobiliser tout son corps pour faire avancer l’engin. Il passera également d’une jambe à l’autre et gérera lui-même ses déplacements tout en essayant de garder son équilibre sur la draisienne. Ce qui lui permettra également de mieux développer sa coordination motrice. Il apprendra aussi à s’arrêter tout seul et à faire avancer l’engin en usant de ses jambes. Votre enfant sera en mesure de tester lui-même ses limites en choisissant de s’élancer sans risquer de se blesser. Cela lui permettra de gagner en confiance en soi.
Pour résumer, la draisienne est un excellent véhicule d’apprentissage qui stimule le corps de l’enfant et améliore sa coordination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *