Surcompenser : comment s’y prendre pour éviter les fatigues dans la pratique du VTT

0 Comments


La pratique du VTT est très appréciée que ce soit les enfants, les ados ou les adultes. Pour atteindre votre but, dans la pratique, vous devez vous exercer et effectuer un entraînement régulier qui vous permettra d’assurer une montée en compétence progressive si votre plan de récupération est bien organisé. En effet, les efforts engagés épuisent. Il faut donc, récupérer cette énergie perdue à bon escient. Pour ce faire, ma surcompensation vous aidera à progresser continuellement tout en restant en forme en variant les entraînements et le temps de pratique.

Attention au surentraînement

La baisse de performance survient après une grosse décharge d’énergie, c’est le surentraînement. Si vous en êtes victime, il vous faudra beaucoup de temps pour retrouver votre état de force physique initial. Dans ce cas, vous pouvez déceler les symptômes en ayant les symptômes ci-après : la fatigue, la régression physique, le trouble de sommeil, la baisse de la motivation, la disparition de l’esprit de compétition du sportif, la perte de poids, etc. Par ailleurs, pendant la période de repos, des mécanismes de récupération seront mis en place. Il y aura donc, une réduction d’activité physique obligatoire et les heures de sommeil devront être pleines pour retrouver la bonne forme de votre corps et sa tonicité. De ce fait, afin d’éviter ce genre de fatigue, prenez le temps de bien récupérer après une séance de sport intensive et adopter un mode de vie sain. Cela consiste à manger sainement et surtout, à mettre en place un planning de récupération. Ce type de plan vous permettra de vous entraîner et de récupérer correctement.

La surcompensation pour tirer les meilleurs avantages de vos entrainements

Pour accroître le système de surcompensation dans vos entrainements et ressentir du progrès rapidement, il faut bien vous organiser en alternants les entraînements et les récupérations. La surcompensation est nécessaire dans ce cas, après une grande surcharge d’activité physique. Cependant, on ne peut estimer la durée de récupération, car cela dépend de plusieurs facteurs comme le niveau d’entraînement du sportif, l’intensité des efforts effectués, les modes de récupérations, etc. Par ailleurs, ceci influencera la durée de votre rétablissement et vous laisserai du temps aux cellules musculaires de se régénérer. Ainsi, en moyenne, sachez qu’après une course à vélo de 100 km, il faut 3 jours de surcompensation. Pour ainsi dire que la récupération est primordiale pour reprendre des forces et afin d’optimiser l’efficacité du sportif. Enfin, pour bien éliminer l’acide lactique cumulé dans les muscles et qui pourrait empêcher leurs contractions, la surcompensation vous sera utile. Et cela, pour que les fibres abîmées puissent se reconstruire plus rapidement et plus efficacement.

Essayez la récupération active et passive

La récupération est aussi importante que les séances d’entraînement régulières. Pour cela, vous pouvez choisir entre la récupération active et la récupération passive. La récupération active est par contre, plus efficace que l’autre méthode. Elle consiste à faire un effort physique très léger pour faire monter le rythme cardiaque, durant la période de récupération. Pour ce faire, une sortie en VTT en famille fera l’affaire et vous obtiendrez le résultat voulu en faisant travailler vos muscles et votre cœur tout en profitant du plaisir lors de votre sortie, et de ne pas laisser votre corps totalement au repos. Par conséquent, les acides lactiques seront éliminés plus rapidement et les muscles se rétabliront plus vite. Pour avoir de meilleurs résultats, il est conseillé de rouler une bonne dizaine de minutes après une séance d’effort intense. La récupération passive par contre, consiste à vous reposer pleinement après vos séances d’entrainement intenses. Vous ressentirez des courbatures, de ce fait, mais il faut faire attention ne pas contracter les muscles. Si vous vous sentez fatigué, il n’y a rien de mal à prendre du temps pour soi et à bien se reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *