Antivol vélo : comment bien le choisir ?

0 Comments


Le nombre de vélos qui se font voler en France peut subjuguer. Ce moyen de transport est la cible de voleurs professionnels. Ces derniers font preuve d’ingéniosité pour déjouer les chaînes et les dispositifs de sécurité. Pour ne pas vous exposer à un risque, vous avez intérêt à mettre en place un antivol vélo efficace.

L’antivol vélo en U reste le plus fiable

Fait de fer renforcé ou d’acier trempé, l’antivol en U reste le plus fiable du moment. L’épaisseur du métal courbé dépasse généralement un centimètre. Cet élément métallique peut retenir le vélo sur un support fixe. Il faudra alors scier le poteau ou enlever la roue si la clé est égarée. Pour faire simple, il vaut mieux un modèle avec un code à trois ou 4 chiffres. Il faudra essayer de ne jamais l’oublier. Ce serait préférable aussi d’éviter de l’écrire quelques parts.

La chaine et le dispositif de sécurité pliable

La chaine offre une certaine sécurité à condition d’avoir une bonne épaisseur. En effet, une pince coupante peut rapidement venir à bout d’un maillon. Le dispositif pliable procure un peu plus de tranquillité si le câble qui se trouve à l’intérieur est suffisamment épais. Le fait qu’il soit pliable facilite le rangement. Puis, la longueur peut atteindre 100 cm une fois dépliée. Cela signifie que vous pourrez relier la roue avant à celle de l’arrière en passant par le cadre et le guidon.

L’ancre pour une sécurisation maximale

Le câble avec plusieurs fils renforcés offre une bonne résistance aux scies à métaux. L’ancre est une version rallongée de ce dispositif. Sa longueur peut parfois atteindre 10 mètres. C’est pratique pour sécuriser plusieurs vélos en même temps. Les ancres sont assez solides pour assurer la sécurité des motos et scooters. Seule une bonne épaisseur peut donner une sécurité optimale à plusieurs vélos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *